english_version  
 
Pour être régulièrement informé des événements organisés par la Maison de l'Afrique, inscrivez-vous ici.










 

Centrafrique

Pays membre de la Maison de l'Afrique
 
  Voir la carte complète

NOM OFFICIEL : REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

SITUATION GEOGRAPHIQUE : Limitée au Nord par le Tchad, à l'Est par le Soudan, au Sud par la République Démocratique du Congo et le Congo, à l'Ouest par le Cameroun.

SUPERFICIE : 622.984 km2

CLIMAT : On distingue 3 zones climatiques :
• au Sud : zone semi-équatoriale, chaude et humide (région forestière)
• au Centre, zone tropicale avec des saisons sèches (novembre à mai)
à l'extrême Nord, zone de savane désertique

CAPITALE politique : BANGUI

POPULATION : 4,4 millions d'habitants 
Croissance démographique : 1,7%

PRINCIPALES VILLES : recensement 2003
Bangui : 622.771 habitants
Berberati : 76.918 habitants
Bimbo : 124.176 habitants
Carnot : 45.421 habitants

LANGUES - ETHNIES - RELIGIONS
Groupes ethniques : Baya, Mandja, Banda, Zandé et Nzakara
Langues : Français (langue officielle) Sango (langue nationale) et certains dialectes : Gbaya, Banda, Gbaka et Sara.
Religions : catholicisme, protestantisme, animisme, islam.

DONNEES POLITIQUES
Président de la République  : M. Faustin-Archange TOUADERA

 
Assemblée Nationale : XX députés
Partis Politiques :

  • Convergence Nationale "Kwa na Kwa" (KNK)
  • Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC)
  • Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC)
  • Parti pour l'Unité Nationale

RELATIONS INTERNATIONALES
La République de Centrafrique est membre de plusieurs organisations régionales et internationales dont : ZONE FRANC, ASECNA, MAISON DE L'AFRIQUE, OHADA, UA, CIMA, OAB, CEMAC, BEEAC…

BAILLEURS DE FONDS : BAD, BEAC, BANQUE MONDIALE, FMI, AFD, BEI, FAGACE…


ECONOMIE ET FINANCES

MONNAIE : Franc CFA (1 € = 655,96 FCFA)
PIB nominal : 1 123,8 milliards de FCFA (estimation 2011)
REPARTITION DU PIB : Primaire : 52,9 % - Secondaire : 13,5 % - Tertiaire : 33,6 %


SECTEUR PRIMAIRE

L'AGRICULTURE, secteur clé de l'économie centrafricaine, occupe 66 % de la population active. Les principales cultures vivrières sont le manioc, l'arachide, le mil, le sésame, le riz et le sorgho. La RCA et l'Agence Française de Développement ont signé ces dernières années plusieurs conventions de financement portant sur le développement des cultures vivrières.

LE CHEPTEL centrafricain s'élève en totalité à 9.642.752 têtes, volaille comprise (3.717.796). L'élevage est, dans sa quasi totalité, aux mains des Peuls. Ce secteur représente 24 % du PIB agricole. Trois modes d'élevage sont pratiqués : pastoral, transhumant et sédentaire. L'élevage connaît un développement constant.

LA PECHE & CHASSE : la pêche, non réglementée actuellement, se pratique sur le fleuve Oubangui et les plus importants de ses affluents, ainsi que les plaines inondables du Nord et du Nord-Est. Aucune industrie ne la représente et la pisciculture reste l'affaire des paysans et des services du développement rural. Les estimations de la production annuelle portent sur 13.000 tonnes. La chasse apporte des revenus non négligeables à la RCA. Ce secteur compte environ une dizaine de sociétés installées sur le territoire centrafricain.

LA FORET : est l'une des plus riches du monde en essences rares. Elle couvre 5,5 % de la superficie de la RCA, soit 34 millions d'hectares, dont 2 millions exploitables. Le bois centrafricain s'écoule principalement sur les marchés européenns et nord américains qui, du fait de la crise économique, ont réduit leur demande.

LE SECTEUR MINIER est composé principalement d'or et de diamants, mais d'autres richesses, comme le fer, l'uranium, voire du pétrole. L'or et le diamant sont spécialement exploités par des sociétés canadiennes qui estiment le potentiel minier centrafricain énorme.


SECTEUR SECONDAIRE

Les industries de transformation (boisson, sucrerie, fabrication de cigarettes, minoterie, tôle, etc...) reste embryonnaire. En 2008, les industries manufacturières ont enregistré une hausse de 0,40%

BTP : Le secteur du BTP a souffert des retards dans l'achèvement des travaux urbains à Bangui. La contribution des industries extractives à la croissance (2008) a été négative (- 2,8%).


SECTEUR TERTIAIRE

INFRASTRUCTURES & TRANSPORTS : la RCA est desservie par la route trans-équatoriale jusqu'à Pointe-Noire (Congo) et la route qui va jusqu'au Douala (Cameroun). La route camerounaise permet d'approvisionner le pays en cas de non navigabilité de la voie fluviale. Le secteur du transport a été libéralisé et au niveau institutionnel. Les transports fluviaux disposent de trois ports : Bangui, Zingha, Zangha. D'une grande importance économique, les voies fluviales constituent le mode de transport principal du pays.

TELECOMMUNICATIONS : le chiffre d'affaires des entreprises de télécommunications et principalement de l'activité mobile, sont à l'origine d'une hausse de 0,70% de la croissance du secteur tertiaire.

SECTEUR BANCAIRE : au 31/12/2008, le système bancaire comptait 4 banques commerciales en activité :
1. La Banque Populaire Maroco Centrafricaine (BBMC)
2. La Commercial Bank Centrafrique (CBCA)
3. ECOBANK Centrafrique
4. Banque Sahélo-Saharienne.



La Chambre de Commerce, d'Industrie des Mines et de l'Artisanat de la République Centrafricaine

Presidée par : M. Robert NGOKI
E-mail : ccimarca@yahoo.fr / ccima@intnet.cf

CCI ADMINISTRATEUR DE LA MAISON DE L'AFRIQUE


La Chambre de Commerce, d'Industrie des Mines et de l'Artisanat (CCIMA) est une institution Publique, investie d'une mission d'intérêt générale. Elle est multisectorielle et à vocation nationale puisque sa zone de Juridiction couvre l'ensemble du territoire de la République Centrafricaine (RCA).

Ses domaines d'intervention concernent : le Commerce, l'Industrie, les Mines, l'Artisanat et les Services.

Son siège est à :
Bangui, Boulevard Charles De Gaulle, B.P. : 813
Tél. : (236) 61.16.68 - Fax : (236) 61.16.68 - E-mail : ccima@intnet.cf / ccimarca@yahoo.fr

Elle regroupe en son sein les propriétaires des exploitations individuelles ou leurs mandataires, les dirigeants des sociétés, les personnes morales ou leurs mandataires, les prestataires de services ou leurs représentants. La Chambre de Commerce, d'Industrie, des Mines et de l'Artisanat (CCIMA) joue un rôle de " Parlement " économique.

Elle est sous la tutelle du Ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, Chargé de la Promotion du Secteur Privé.


Repères historiques

1911 - Création d'un Conseil Consultatif des activités économiques présidé par l'Administrateur Maire et composé de fonctionnaires coloniaux (en nombre réduit) et de commerçants.

02 août 1925 - Création de l'Union Libre des Commerçants, des Industriels et les Planteurs.

02 octobre 1928 - Création de l'Association des Commerçants, Industriels et Planteurs de l'Oubangui-Chari (ACIP).

29 mai 1935 - Naissance de la Chambre de Commerce, d'Agriculture et d'industrie de l'Oubangui-Chari et du Tchad.

1960 - Eclatement de l'institution Consulaire en trois (03) entités distinctes et autonomes :

  • Chambre Nationale de Commerce
  • Chambres des Industries et de l'Artisanat
  • Chambre d'Agriculture, d'Elevage, des Eaux, Forêts, Chasse, Pêche et Tourisme

23 février 1980 - Création de la Chambre de Commerce, d'industrie, des Mines et de l'Artisanat.


Organisation de la CCI MA

La Chambre de la Chambre de Commerce, d'industrie, des Mines et de l'Artisanat (CCIMA) comprend trois (3) organes :

  • L'Assemblée Générale
  • Le Bureau Exécutif
  • Les Commissions

L'Assemblée Générale
Elle compte quarante (40) Membres représentant différents corps de métiers répartis comme suit :

  • Douze (12) Membres pour le Commerce
  • Huit (08) Membres pour la Prestation de Services
  • Huit (08) Membres pour l'Artisanat
  • Six (06) Membres pour l'industrie
  • Six (06) Membres pour les Mines

Le mandat des Membres de l'Assemblée Générale est de cinq (5) ans renouvelables. L'Assemblée est autorisée à se saisir de toutes les questions économiques intéressant la RCA.

Le Bureau Exécutif
Emanation de l'Assemblée Générale, le Bureau Exécutif est l'organe dirigeant de la CCIMA. Il comprend :

  • un Président
  • cinq Vice-Présidents, représentant les cinq (5) corps de métiers
  • un Secrétaire Général
  • un Secrétaire Général Adjoint
  • un Trésorier Général
  • un Trésorier Général Adjoint.

Tous élus, et un Commissaire aux Comptes, qui n'est pas Membre de droit.

Les Commissions
Chaque corps de métier est représenté par une commission à savoir :

  • Commerce
  • Prestation de Services
  • Artisanat
  • Industrie
  • Mines

Chaque Commission élit ses représentants à l'Assemblée Générale. Son Bureau est composé comme suit :

  • Un Président
  • Un Vice-Président
  • Un Rapporteur
  • Un Rapporteur Adjoint.

Le Secrétariat Général
C'est l'organe administratif et technique de la Chambre de Commerce. Placé sous la responsabilité d'un Secrétaire Général, il anime et coordonne les activités des Services à savoir :

  • La Direction de la Formation et du Perfectionnement
  • La Direction des Etudes et de l'Information Economique
  • La Direction des Affaires Industrielles, Commerciales et Artisanales
  • Le Service de la Comptabilité et du Matériel
  • Le Service du Personnel.

Le fonctionnement

Au plan administratif
La Chambre de Commerce, d'Industrie, des Mines et de l'Artisanat (CCIMA) est administrée par une Assemblée délibérante dénommée - Assemblée Générale. Elle se compose des représentants des Commerçants, des Industriels, des Exploitants miniers, des Artisans et des Prestataires de Services, tous élus.

C'est l'Assemblée Générale qui vote annuellement le budget de la CCIMA, en tenant compte de son patrimoine et de ses ressources.

Au plan financier
Les ressources actuelles de la CCIMA proviennent essentiellement :

  • de son patrimoine immobilier
  • de la vente des imprimés douaniers, fiscaux, statistiques et autres documents indispensables aux entreprises
  • de la subvention de l'Etat.

Les projets

A court terme :

  • Informatisation de tous les Services pour les rendre plus performants et plus efficaces
  • Connection à l'Internet (Cybercafé)
  • Création d'un Guichet unique en vue de la simplification et de la centralisation de toutes les formalités administratives de création d'entreprises, de modification et de cessation d'activité
  • Rétrocession des centimes additionnels ou de quote-part fiscale à la CCIMA
  • Réhabilitation du Centre de Documentation
  • Enrichissement de l'Information Economique et actualisation du Fichier Consulaire informatisé (identification des entreprises sur toute l'étendue du territoire national)
  • Relance des différentes publications, Annuaire des Entreprises, Bulletin Economique, Guide du Promoteur.

A long terme :
Construction du Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnel (CCFPP) pour abriter :

  • L'alphabétisation
  • La formation première (du primaire à l'enseignement supérieur)
  • La formation professionnelle et technologique (apprentissage d'un métier dans de multiples filières : mécanique, électronique, maintenance, plomberie, froid, hôtellerie, restauration, maçonnerie...)
  • La formation tertiaire ou horizontale (gestion, commerce, bureautique, informatique, langues étrangères)
  • La formation professionnelle continue (de courte et/ou de longue durée, inter ou intra entreprises)
  • Les formations par alternance
  • Les séminaires et conférences.

Réhabilitation et réaménagement de l'ex-villa Kolongo ou d'un autre site, pour en faire un Parc d'Exposition dans le but :

  • de promouvoir les entreprises et des produits
  • d'abriter les manifestations culturelles et artistiques
  • d'ouvrir un parc d'attraction au public (enfants, jeunes...)
  • organisation de manifestations visant à la recherche de la qualité, dans les produits fabriqués localement.

LE BUREAU EXECUTIF PROVISOIRE

  • Président : Robert NGOKI
  • 1er Vice-Président : Patrick DEJEAU
  • 2ème Vice-Président : Gilles-Gilbert GRESENGUET
  • 3ème Vice-Président : Karim ABDOUL
  • Trésorier Général : Théodore LAWSON
  • Trésorier Général Adjoint : Sylvain TOGNAMA
  • et sept (7) membres issus des différents secteurs d'activités

LES SERVICES

Le Secrétariat Général
 

Le Service d'Appui aux Entreprises (SAE)
Monsieur Wilfrid GONGA
Tél. (236) 75 05.39.81 / 70 90.58.66
Fax : (236) 21 61.16.68
E-mail : gongawil@yahoo.fr

Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE)
Mademoiselle Anastasie GAUDEUILLE
Tél. : (236) 75 05.22.43
Fax : (236) 21 61-16-68

Le Service de la Comptabilité et du Matériel (SCM)
Monsieur Thierry-Sostène SOKONY
Tél. : (236) 75 50.67.78
Fax : 21 61-16-68

le Service du Personnel (SP)
Monsieur Wilfrid GONGA
Tél. (236) 75 05.39.81 / 70 90.58.66
Fax : (236) 21 61.16.68
E-mail : gongawil@yahoo.fr

ADRESSE

Chambre de Commerce, d'industrie, des Mines et de l'Artisanat (CCIMA)
Boulevard Charles de Gaulle
BP 813
Tél. / Fax : (236) 21 61-16-68
E-mail : ccima@intnet.cf / ccimarca@yahoo.fr


Cliquez ici pour accéder à la page "Annuaires et organismes"


Documentation

Vous recherchez des informations sur le Centrafrique ou sur d'autres pays africains ?

La Maison de l'Afrique, pôle d'information spécialisée sur l'Afrique subsaharienne, réalise chaque année des dossiers macro-économiques. Ces dossiers, comportant entre 100 et 120 pages, concentrent et synthétisent de multiples sources d'informations. Ils constituent un outil précieux de travail pour votre entreprise et vous évitent, entre autres, de multiples recherches. Mises à jour régulièrement et réalisées selon un plan général pratiquement identique, ces monographies couvrent, le pays concerné dans ses multiples caractéristiques.

Cliquez ici pour télécharger votre bon de commande au format PDF.

Si vous ne disposez pas du logiciel Acrobat Reader, téléchargez le gratuitement ici.

Ce bon de commande est à imprimer, à remplir et à expédier (accompagné de votre chèque), à l'adresse suivante :

MAISON DE L'AFRIQUE
Service des publications
2, rue de Viarmes
75040 Paris cedex 01

Pour tous renseignements supplémentaires : g.loupemo@lamaisondelafrique.com

Documentation disponible

La Chambre de Commerce, de l'industrie, des Mines et de l'Artisanat (CCIMA) ne dispose d'aucune publication à l'heure actuelle.


Cliquez ici pour accéder à la page "Documentation"