7 JOURS POUR 1 FILM, l’atelier cinéma au féminin en Afrique

7 JOURS POUR 1 FILM, l’atelier cinéma au féminin en Afrique, est une opération itinérante et gratuite de découverte, de formation et de promotion des talents cinématographiques et audiovisuels de demain.



Sur un continent peuplé d’1,3 milliards de personnes - parmi lesquelles des centaines de millions de francophones -, la créativité, l’esprit d’innovation et les récits identitaires forment la promesse d’énergiques questionnements, comme autant de regards ex africa offerts au monde.


Lancé en 2009 au Cameroun par André Ceuterick, Pascal Judelewicz et Arice Siapi, en partenariat avec le festival Écrans noirs, organisé en 2012 au Sénégal, l’atelier a eu dès le départ pour ambition d'offrir gratuitement à ses lauréat(e)s des compétences pluridisciplinaires par l'apprentissage et la création de courts métrages de qualité. Focalisé depuis 2019 sur un public exclusivement féminin, afin d’œuvrer pour une meilleure représentativité des femmes dans le cinéma, 7 JOURS POUR 1 FILM a depuis lors déployé son plateau à Ouagadougou, Lomé et Dakar, avant Cotonou, Kigali et tant d’autres capitales.


Nos objectifs : explorer l’univers des talents en devenir, initier de jeunes professionnelles aux métiers des images, propulser des œuvres originales africaines vers l’international.

Un principe simple, dans l’efficacité de l’urgence : un concours de scénarios de films de moins de 10 minutes + un atelier de formation pro multi-métiers de 7 jours pour toutes les sélectionnées + la réalisation les 7 jours suivants du film issu du scénario gagnant, les autres finalistes s’investissant aux postes de leur choix sur le tournage.


Les 4 temps de 7J :

- Découvrir des talents - Organisé dans le pays d’accueil, un concours de scénarios de courts métrages sur des sujets et genres libres distingue dix professionnelles ou autodidactes du monde du cinéma, des arts, de la culture, des médias sans distinction d’âge. #7jourspour1film découvre de potentielles cinéastes et décèle chez les participantes des aptitudes d’écriture et de mise en scène parfois prometteuses.

- Former aux métiers du cinéma - Un atelier de 7 jours encadré par des professionnels sur les spécificités de l’écriture cinématographique, la mise en scène et la préparation d’un tournage, est proposé aux dix lauréates. Les formateurs associent l’approche théorique collective à des cas pratiques d’analyse de films, puis au suivi de chacune des lauréates afin de développer leur imaginaire et de trouver une méthode de travail personnelle susceptible d’améliorer le fond et la forme de leurs projets. Le scénario gagnant est désigné à la fin de cette étape.

- Tourner un film - La gagnante et l’ensemble des lauréates ont 7 jours pour préparer, tourner, monter et diffuser le film issu du scénario vainqueur. Elément clé de l’opération, le tournage permet de mettre en pratique les notions enseignées. La gagnante, devenue réalisatrice, assure la réalisation de son film assistée par les autres lauréates investies aux postes de leur choix sur le tournage (secrétaire de production, assistante réalisatrice, cadreuse, machiniste, scripte, maquilleuse, actrice, régisseuse, décoratrice, éclairagiste, assistante monteuse, accessoiriste, perchwoman, etc.). Cette étape immersive permet de s’impliquer sur un tournage dans des conditions professionnelles et de découvrir les différents métiers du plateau et de la post-production.

- Diffuser à l’international - Le film réalisé est diffusé en avant-première dans le pays d'accueil au cours d'une grande cérémonie réunissant les lauréates, l'équipe du film, les médias, les professionnels du cinéma, des invités et le grand public. Il bénéficie d’une exposition internationale, en étant proposé à des festivals, des télévisions, et des plateformes du monde entier. Le travail de la réalisatrice et de son équipe, vu et commenté, augmente leurs chances de constituer un réseau fort, de mieux s'ancrer dans le métier et de trouver du travail.

***


Pour accompagner ce beau projet autour des valeurs de partage, de transmission et de valorisation des diversités culturelles, l’association 7JP1F reçoit, notamment, le soutien de l’agence française de développement médias CFI, de CANAL +, de l’INA, de l’OIF, de Wallonie-Bruxelles International, du FESPACO et de TV5 Monde. Plus d’info https://bit.ly/3av9zA5

Rejoignez l’équipe des partenaires : Olga Tiyon, 7jourspour1film@gmail.com

Depuis sa création, l’atelier a permis la formation d'une cinquantaine de cinéastes et la production de 5 courts métrages sélectionnés dans des festivals et diffusés par les télévisions à travers le monde.

Les oreilles / Gilbert Tio Babena (Cameroun)

L'arme / Pape Bomane Lopy (Sénégal)

Nos voisins / Delphine Kabore (Burkina Faso)

28 jours / Jahëna Louisin (Togo)

La dernière danse / Fatoumata Diallo (Sénégal)

.

Contact Presse – MEROE GLOBAL / vipsolution@meroe.global / +33640460542

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube