Artémisia : une plante pour en finir avec le paludisme ?


L'Artémisia annua est une plante connue depuis longtemps en Chine et en Afrique et qui soigne le paludisme. Prise en tisane, elle guérit à 98 % et interrompt le cycle infernal de la transmission de ce fléau qui tue entre 500 000 personnes et 1 million de personnes.


Lucile Cornet-Vernet, orthodontiste à Paris, a décidé de faire de la dissémination de l’Artemisia le combat de sa vie. Elle le raconte dans un livre (Actes Sud) écrit avec la globe-trotteuse Laurence Couquiaud.

Ci-après le le lien d'une des dernières interviews de Lucile Cornet-Vernet à la télévision. Il s'agit d'un replay de l’interview pour TV5 monde : https://youtu.be/hOkyMFUq1mg


Selon l’ingénieur agronome, Pierre Van Damme, “ c’est une plante efficace à 98% en prévention et en traitement curative contre le paludisme ”, maladie causée par la piqûre d’un moustique appelé anophèle femelle.


Mais, face à la pression des firmes pharmaceutiques et dans des pays comme la France ou la Belgique ou l’Artémisia Annua est interdite, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tarde à expérimenter et reconnaître les vertus de cette plante médicinale. Pourtant, chaque année plus de 500.000 personnes meurent de cette maladie et la plus part des victimes sont des enfants, se désole M. Van Damme.


Pour permettre aux populations de tirer profit de l’Artémisia Annua, plus de 40 maisons de l'Artémisia ont déjà été mises en place en Afrique et d’autres vont suivre. Néanmoins, cela reste insuffisant.


Article rédigé par Carole Sagbo le 08/01/2019


PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube