top of page

Bwam, l'application qui permet à la diaspora d'acheter des services pour les proches en Afrique

Le numérique contre la pauvreté (3/6). La plateforme propose d’affecter l’argent envoyé au Cameroun à l’achat de médicaments, de gaz, d’énergie solaire ou de frais de scolarité.


Magali est installée à Paris depuis 1994. Employée dans une société de télécoms, cette mère de trois enfants envoie régulièrement de l’argent à ses parents et sa sœur vivant au Cameroun, pour l’achat de médicaments et de semences agricoles...



Article publié par : Josiane Kouagheu, le 25 septembre 2019


Crédit photo : Un lycée à Yaoundé, au Cameroun, le 2 mai 2019. Zohra Bensemra / REUTERS

コメント


bottom of page