Cinéma : Djibril Diop Mambéty, l'archange des petites gens

HOMMAGE. Disparu il y a 22 ans, le grand cinéaste sénégalais nimbe toujours l'horizon du 7eart de ses effluves. Retour sur un parcours hors du commun.


« La mort anéantit la chair, mais pas les bonnes œuvres », chantent les griots, ces conteurs, « historiens » et troubadours bien de chez nous. Sans conteste, Djibril Diop Mambéty est de la race des plus illustres ; ceux sur qui les vertus corrosives du temps n'ont point d'effets, si ce n'est qu'en vieillissant il bonifie le génie créatif, amplifie l'aura, encense la geste et adoucit les contours sans en alterner la substance. Mambéty, c'était l'artiste alpha !


Lire la suite https://www.lepoint.fr/afrique/cinema-djibril-diop-mambety-l-archange-des-petites-gens-01-08-2020-2386335_3826.php#



Extrait de Le Point Afrique - Rédigé par Bandiougou Konaté le 01 août 2020

crédit photo : Djibril Diop Mambéty, réalisateur du cultissime « Touki Bouki » disparu en 1998 à 53 ans. ©DR

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube