En Afrique, le miel comme facteur de développement

Un apiculteur de la région du Tigray, en Ethiopie, en mars 2017. ZACHARIAS ABUBEKER / AFP


Pour lutter contre la pauvreté, l’association française Apiflordev soutient des projets basés sur l’exploitation de ruches dans une dizaine de pays du continent.

L’essentiel de l’activité d’Apiflordev se concentre dans une dizaine d’Etats subsahariens et permet au commerce du miel de rattraper son retard sur le continent, qui représentait déjà plus de 10 % de la production mondiale en 2017. « Cette marchandise se vend assez bien et à un bon prix par rapport au niveau de vie, affirme Maurice Bardot. Si on compare à l’Europe, il faut produire une quantité moins importante pour générer un revenu conséquent. » Les produits issus de la pollinisation sont aussi particulièrement prisés dans ces pays, où ils servent d’antiseptiques, de pommades ou de sirops.


Pour lire la suite de l'article : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/04/10/en-afrique-le-miel-comme-facteur-de-developpement_5448312_3212.html


Article rédigé par Augustine Passilly - le 10 avril 2019 à 11h28 -

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube