Ghana : cette « Année du retour » qui booste le tourisme

Le nombre de visiteurs montre que le Ghana a eu raison de miser sur le tourisme mémoriel pour célébrer les 400 ans du départ des premiers esclaves.


En septembre 2018, le président Akufo Addo déclare 2019 comme étant « l'année du retour », « The Year of Return » au Ghana. La campagne célèbre les 400 ans du départ des premiers esclaves d'Afrique vers Jamestown, dans l'État américain de Virginie. Entre 1525 et 1866, 12,5 millions d'Africains victimes de la traite transatlantique ont été expédiés vers le Nouveau Monde. Près de 11 millions survécurent au voyage, et débarquèrent dans les Amériques et aux Caraïbes. « L'année du retour » avait donc pour objectif d'encourager les Africains et les Afro-Américains à venir au Ghana, à la recherche de leurs racines, en s'appuyant sur le soutien de personnalités, à l'instar d'Idris Elba et de Naomi Campbell. Une initiative déjà expérimentée par le passé dans le pays, notamment par le premier président du pays Kwame Nkrumah...


Pour lire la suite de l'article : https://www.lepoint.fr/afrique/ghana-l-annee-du-retour-ce-sacre-coup-de-boost-pour-le-tourisme-11-12-2019-2352482_3826.php



Article rédigé le 11 décembre 2019, par Marlène Panara pour Le Point Afrique



crédit photo : Le Ghana mise sur le tourisme mémoriel pour développer plus largement le secteur. © Natalija Gormalova / AFP

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube