26 oeuvres d'art restituées au Bénin par la France

Au-delà du cas béninois, le président Emmanuel Macron a décidé d'engager un véritable mouvement vers la restitution d'œuvres d'art africaines aux pays concernés.


PAR LE POINT AFRIQUE

Publié le 24/11/2018 à 10:54 | Le Point Afrique


Le président Français Emmanuel Macron a décidé de restituer « sans tarder » 26 œuvres, prises de guerre de l'armée française en 1892, pendant la conquête coloniale à l'ancienne Dahomey, a annoncé l'Élysée vendredi 23 novembre, après la remise d'un rapport sur la restitution par la France d'œuvres d'art africaines. Ce «  travail de réflexion mémorielle sur la colonisation offre un nouvel éclairage sur les circonstances des captations patrimoniales et la spécificité du patrimoine africain  », commente l'Élysée.


Pourquoi le Bénin ?

Le Bénin, qui avait contribué à lancer le dossier en réclamant la restitution des statues royales d'Abomey, actuellement propriété du musée du quai Branly est un cas concret d'œuvres d'art pillées. Les 26 objets dont il est question sont des prises de guerre du général Dodds dans le palais de Béhanzin, après les sanglants combats de 1892. Ces œuvres une fois rendues pourront être présentées au public béninois et au public international dans le cadre du projet ambitieux de musées porté par la République du Bénin. L'Élysée devrait accompagner ce retour par des mesures opérationnelles, et le cas échéant législatives.


Lire l'article complet sur le site du Point Afrique : https://amp.lepoint.fr/2274060



PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube