DENIS MUKWEGE TONNE CONTRE LE MANQUE DE JUSTICE POUR LES CRIMES EN RDC

Malgré les menaces de mort, le docteur Denis Mukwege est loin d’être découragé. Le prix Nobel de la paix congolais est apparu en vidéoconférence depuis Bukavu lors d’une session de la commission droits de l’homme du Parlement européen. Il n’en démord pas : sans juger les crimes du passé, les violations des droits de l’homme vont continuer de se multiplier dans son pays.


Bien loin d’être intimidé par les menaces qui pèsent sur lui, le docteur Mukwege insiste sur la gravité de la situation des droits humains dans son pays. Il cite les chiffres du dernier rapport du Bureau des Nations unies aux droits de l’homme de l’ONU sur les six premiers mois de l’année. « En moyenne, huit civils sont tués chaque jour dans le cadre des conflits, c'est énorme. Et bien souvent, ce sont les femmes et les enfants qui sont les principales victimes. Jour après jour, mois après mois, année après année, de nouvelles violations des droits humains sont documentées, rapportées et analysées... »


Lire la suite : https://www.afriquemedia.tv/afrique/denis-mukwege-tonne-contre-le-manque-de-justice-pour-les-crimes-en-rdc



Extrait de Afrique Media - Rédigé par RFI, le 01 septembre 2020

crédit photo :  Denis Mukwege lors d'une conférence de presse à Tokyo, le 3 octobre 2019.Behrouz MEHRI / AFP

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube