SANTÉ

La Maison de l’Afrique est très engagée sur les problématiques de santé publique en Afrique et agit pour que la production scientifique africaine soit davantage valorisée, en favorisant les échanges et connexions entre les experts. Elle organise également des « Conférences Santé » et accompagne les initiatives porteuses d’opportunités d’investissement, pour aider les populations locales à tirer plus de bénéfices des plantes médicinales disponibles et réduire la dépendance aux produits importés.

Les problèmes épidémiologiques du passé, du présent et de demain cohabitent sur le continent africain, qui doit relever un double défi : éradiquer d’une part les maladies endémiques telles que le SIDA, le paludisme ou la tuberculose et, d’autre part, lutter contre le développement de maladies chroniques (diabète, cancer) et les pandémies comme le Coronavirus.

Le paludisme (malaria), tue chaque année près de 500 000 personnes dans le monde, dont 70 % d’enfants. C’est, avec la tuberculose et le sida, l’une des maladies les plus mortifères. La moitié de l’humanité vit en zone impactée par ce fléau et 200 à 500 millions de personnes sont infectées par an. L’Afrique subsaharienne dénombre en outre la plus grande majorité des cas et 93 % de la mortalité. 

 

Il existe depuis des millénaires en Chine une plante qui soigne ce mal : l’Artemisia annua, utilisée comme antipaludéen dans la médecine traditionnelle. Les populations africaines se sont également emparées de ce remède pour lutter contre ce fléau du paludisme et chaque jour, de nouveaux agriculteurs se mettent à la culture de l’Artemisia partout sur le continent. La recherche médicale s’accélère également sur ce traitement. Utilisée de manière préventive et curative, l’Artemisia c’est aussi :

  • Une nouvelle filière économique, depuis le cultivateur jusqu’au pharmacien

  • Pour les entreprises, une réduction de l’absentéisme lié au paludisme

  • Un moyen d’émancipation économique des femmes

  • Une perspective d’autonomie pour l’Afrique contre la maladie 

 

Avec le Dr Lucile Cornet-Vernet, fondatrice de la Maison de l’Artemisia, La Maison de l’Afrique a ainsi organisé des « Conférences Santé » en Mars 2019 et le 25 Avril 2020 à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. Ces conférences avaient pour but de présenter le développement de la culture et la distribution de l’Artemisia dans une vingtaine de pays africains par le biais du réseau des Maisons de l’Artemisia, et, surtout, d'apporter un éclairage sur tout ce que les Africains eux-mêmes peuvent faire contre le fléau du paludisme grâce à l'Artemisia.

En savoir plus sur les conférences Santé : 2019, 2020

Événements passés
CONFERENCE WEBINAIRE : Et si l’Afrique gagnait contre le paludisme ?
Sat, Apr 25
Webinaire
Apr 25, 11:00 AM
Webinaire
Share
La Grande Conférence Santé sur l'«Artemisia »
Sat, Mar 30
La Maison de L'Afrique
Mar 30, 2019, 9:30 AM – 12:30 PM
La Maison de L'Afrique, 4 Rue Galilée, Paris, France
Thème : L’ARTEMISIA, une plante contre le fléau du paludisme ! Avec le Dr Lucile Cornet-Vernet
Share

Depuis les premiers cas apparus en décembre 2019 à Wuhan en Chine, plus de 3,39 millions de personnes ont été diagnostiquées comme porteuses du nouveau coronavirus et au moins 241 000 en sont mortes sur toute la planète, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles du samedi 2 mai 2020. Les pays les plus touchés en nombre de morts sont les Etats-Unis avec plus de 65 465 décès, l’Italie (28 710 morts), le Royaume-Uni (28 131 morts), l’Espagne (25 100 morts) et la France (24 760 morts).

 

Même si les pays africains restent comparativement peu touchés par le coronavirus (seulement quelque 2.700 personnes sont décédées du Covid-19 depuis le début de l'épidémie en Afrique, contre plus de 28.000 en France), l’Afrique est de plus en plus atteinte et le nombre de nouveaux cas et celui des décès continuent d’augmenter plus rapidement. L’épidémie doit donc être prise au sérieux et les dirigeants africains doivent continuer à prendre des mesures en faveur de la lutte contre le coronavirus.

 

La Maison de l'Afrique est également engagée dans la lutte contre cette pandémie et œuvre à différents niveaux : tout d'abord en relayant les informations et actions africaines relatifs à cette pandémie (actualités du site web), en nouant des partenariats (festival InForAfrica) et en accompagnant des actions en faveur de la lutte contre la pandémie.

 

Depuis que la pandémie de coronavirus s'est répandue dans la quasi-totalité du continent africain, la majorité des Etats touchés multiplient leurs efforts pour s'en sortir. Mais le combat contre le Covid-19 ne doit pas éclipser les autres problèmes de santé publique en Afrique.

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube