Un apprentissage sur mesure favorise l’emploi des jeunes

Photo: Djamilou Oumarou/Banque mondiale


Chaque année, 350 000 jeunes Nigériens entrent sur le marché du travail mais, dans leur écrasante majorité (90 %), ils n’ont pas les qualifications correspondant aux postes disponibles. Une réalité que le Niger entend changer en fournissant à sa jeunesse les compétences dont elle a besoin pour trouver du travail et réussir sa vie professionnelle.



À 25 ans, Roumanatou Kailou vit et travaille à Niamey, la capitale du Niger. Elle est coiffeuse. Comme beaucoup de jeunes gens du pays, elle a dû abandonner ses études à la fin du secondaire, faute de pouvoir financer ses études. Un peu plus tard, quand elle a commencé à chercher du travail, elle s’est aperçue que son horizon professionnel était limité, avec le sentiment d’être un poids pour sa famille.


« Je passais mes journées sans rien faire, à part dormir et manger. Sans travail, je ne pouvais pas aider ma famille », se souvient-elle.


C’est alors qu’elle a entendu parler de formations professionnelles gratuites pour les jeunes non scolarisés ou ayant décroché. Ces formations étant destinées à leur apprendre des métiers qualifiés, comme la coiffure, l’esthétique-cosmétique, la menuiserie ou la charpenterie. Roumanatou a sauté sur l’occasion.

Pour lire la suite de l’article : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2019/02/14/customized-job-training-promotes-youth-employment?cid=ECR_TT_WorldBank_FR_EXT


Article publié par : La Banque Mondiale/ Actualités – 14 février 2019 –

PLATEFORME D’ECHANGES ET DE PROMOTION DES ARTS, CULTURES ET ECONOMIES DES PAYS AFRICAINS

La Maison de l'Afrique © Produit by Cimer Agency! |  Contact | Partenaires  |  Mentions Légales |  Protection des données

  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube