top of page

L'Egypte franchit le cap symbolique des 100 millions d'habitants


L’Egypte a franchi mardi le cap des 100 millions d’habitants, une croissance démographique qui constitue un défi majeur pour ce pays dont la population, souvent jeune et démunie, est concentrée sur une petite portion du territoire et qui est dépendante du Nil pour sa survie.


Le compteur électronique installé sur le bâtiment abritant l’Agence égyptienne pour les statistiques (Capmas), au Caire, mégalopole de 20 millions d‘âmes, est passé de huit à neuf chiffres pour la première fois mardi.

Pays arabe le plus peuplé, l’Egypte occupe aussi le troisième rang à l‘échelle continentale derrière l’Ethiopie et le Nigeria, et le 14e au niveau mondial...




Article publié par AFP/Africanews, le 11 février 2020

Comentarios


bottom of page