La rue africaine, vue par le photographe sud-africain Guy Tillim


Azikiwe St. Dar es Salaam, Tanzanie, 2017.© Guy Tillim, Courtesy of Stevenson, Cape Town and Johannesburg


Le photographe sud-africain Guy Tillim a sillonné le continent africain et capté les changements historiques et sociétaux au fil des ans. Son exposition « Museum of the Revolution » à la Fondation Henri Cartier Bresson à Paris nous promène à travers onze pays africains et diagnostique leurs transformations dans les rues, entre avenues cossues, marchés grouillants et artères vivantes.


Guy Tillim vit en Afrique du Sud et sillonne le continent africain depuis plus de 30 ans. « Guy Tillim est un Blanc, mais un Blanc africain, ce qui pose toujours des problèmes, souligne Agnès Sire, la commissaire de l’exposition à la Fondation Henri Cartier-Bresson. On a également exposé Pieter Hugo qui est dans le même cas et à chaque fois, il y a un problème d’identité, puisque, je pense que ce n’est pas simple d’être africain et blanc, avec le passif qui existe en Afrique du Sud. »

Pour lire la suite de l'article : http://www.rfi.fr/culture/20190401-guy-tillim-rue-africaine-photographe-sud-africain


Article publié par : Muriel Maalouf sur RFI - 01 avril 2019 -